Formations REIKI

La formation ne peut être dispensée que par un Maître de REIKI et comprends 4 niveaux :

1er degré : Un maître de REIKI ouvre le canal situé au dessus de la tête pour que l’initié puisse recevoir puis transmettre l’ENERGIE universelle par ses mains. Cette formation contient 4 rituels d’initiation et dure en général deux jours pleins. Ce stage est aussi un développement spirituel puisqu’il enseigne également les 5 principes idéaux du REIKI et permets d’acquérir la méthode pour réaliser un auto-traitement.

2 ème degré :
L’initié peut utiliser le Reiki a un niveau plus élevé : plan physique, mental et émotionnel. L’initié premier degré reçoit les symboles qui vont lui permettre les soins à distance .Révision Reiki 1 .

3ème degré : Transmission des symbole du Maître de Reiki et révision Reiki 1 et 2 . Le travail de cette formation se situe au niveau spirituel. Le troisième degré est recherché pour une médiation personnelle où l’Energie est encore plus subtile.

4ème degré : niveau Maître enseignant.Révision Reiki 1, 2 , 3.
Ce degré est celui de la Maîtrise. . Ce niveau correspond à la formation complète du Maître enseignant. Il s’adresse à ceux qui désirent enseigner et initier les personnes au Reiki -Usui.

LES 5 PRINCIPES DU REIKI

Juste pour aujourd’hui
Je me libère de toute préoccupation

Juste pour aujourd’hui
Je me libère de toute colère
 
Juste pour aujourd’hui
Je rends grâce pour mes nombreuses bénédictions
J’honore mes parents, mes professeurs, mes aïeux
 
Juste pour aujourd’hui
Je vis ma vie honnêtement
 
Juste pour aujourd’hui
Je respecte la Vie autour de moi sous toute forme

PASCAL CLEMENT

Pascal CLEMENT

« J’ai découvert la pratique du Reiki à la suite d’un accident de voiture où mon amie est décédée. Un choc émotionnel qui m’a conduit à me poser des questions existentielles. Mon cheminement personnel a commencé par l’étude des lames du tarot, comprendre sa symbolique jusqu’à ressentir l’énergie de chaque lame. L’ouverture de mon ressentit avec l’énergie m’a poussé à découvrir l’énergie du Reiki. J’ai commencé à lire quelques livres sur le Reiki. Toujours dans le même élan, j’ai rencontré mon Maître Reiki. J’ai été initié au premier degré de Reiki dans les années 1990. Après quelques mois de pratique, j’ai poursuivi ma démarche en passant mon second degré de Reiki. Puis en 1996, j’ai fait ma demande de maîtrise à mon maître de Reiki. Après plusieurs entretiens, il a accepté de me prendre comme élève-maître auprès de lui. Ma formation de maîtrise a duré deux ans et en avril 1998, j’ai reçu mon initiation à la maîtrise. Mon maître m’a souvent dit que pendant les 10 premières années, je serais un élève-maître qui apprend à enseigner cette pratique. Et qu’ensuite, mon cheminement de maîtrise pourrait m’aider à ‘‘porter’’ la responsabilité et le titre de : « Maître de Reiki ».

Dans mon cheminement d’enseignant, j’ai eu le privilège d’initier quelques élèves à la maîtrise de Reiki. Rosita Colménéro a fait partie de ces élèves qui m’ont choisi comme enseignant de cette pratique. Le chemin que nous avons fait ensemble lors de sa maîtrise m’a beaucoup appris sur mon rôle d’enseignant et le chemin qu’il me restait à parcourir pour devenir un maître respectueux de l’enseignement de ma lignée de Reiki.

Depuis toutes ces années, j’ai vu évoluer Rosita en partie grâce à cette pratique qu’est le Reiki, mais aussi à sa volonté de donner le meilleur d’elle-même comme un don de soi qu’elle cultive jusqu’à ce jour. »

Pascal CLEMENT

MIKAO USUI

MIKAO USUI

Mikao Usui est né le 15 août 1865 au Japon.

Usui était un talentueux autodidacte. Il développait ses compétences de manière assidue. La guérison l’intéressait. Il rencontra des médecins et acquit des vastes connaissances. En parallèle, il s’adonnait à l’étude des religions, notamment sur la guérison par l’apposition des mains de Bouddha et celles de Jésus. IL exerça divers métiers pour subvenir à ses besoins comme celui de commerçant, d’homme d’affaires,  de journaliste et d’aumônier de prison.

Usui passait la majeure de son temps à parfaire son chemin spirituel. Usui demeurait Insatisfait  des questions restées  sans réponse. Comment Bouddha et Jésus guérissaient  par l’apposition des mains ? il avait la théorie mais pas la pratique. C’est d’ailleurs ce récurant questionnement qui l’incita à entreprendre une retraite dans un monastère Bouddhiste Zen de Kyoto, il y passa trois ans. Au bout des trois années, il n’avait pas réussi à avoir sa réponse. Il demanda alors à son Maître Zen, comment faire pour atteindre son but. Son Maître lui conseilla d’aller sur le mont-Kurama, dans les environs de Kyoto pour méditer et faire un jeûn pendant 21 jours. Atteindre la réponse par le jeûn et l’intense méditation.

Usui décida de suivre le conseil et partit. Il jeûna et médita pendant 21 jours. Au bout de cette difficile épreuve rien ne s’était passé. C’est à ce moment là qu’ Usui  sentit soudain que sa respiration se modifia. Il était dans un état de conscience modifiée, il faisait partie de l’univers. Son énergie intérieure le «KI » résonnait avec le Rei énergie de l’univers. Il ressentit cette sensation d’état de paix intérieure absolu. Ce qui allait bouleverser la vie de Mikao Usui, quand il s’aperçut que la mystérieuse énergie qu’il venait de contacter avait éveillé en lui la capacité de guérison du corps et de l’esprit.

Il ramena ce pouvoir de la guérison chez lui, il l’utilisa d’abord sur lui-même, puis sur sa famille. Son efficacité fût immédiate. Il décida de le rendre accessible à tous.

C’est à partir de là qu’Usui établira une méthode qu’il nommera « Reiki Ryoho » (méthode de guérison par l’énergie spirituelle). Il resta un homme très humble, chaleureux et généreux.

En avril 1922, Usui ouvrit sa première clinique Reiki à Aoyama, Tokyo. Il organisa des ateliers publics sur la pratique du Reiki. Des documents authentiques retrouvés au Japon attestent qu’il avait donné à sa méthode la terminologie suivante « shin shin kaizen Usui Reiki Ryoho » (méthode de soi Usui par le Reiki pour le corps et l’esprit).

Ses voyages pour le Reiki l’ont amené aux quatre coins du Japon, incluant souvent la visite de plusieurs bases navales où il fit la connaissant de Chujiro Hayashi capitaine, médecin dans la marine Impériale du Japon. Chujiro Hayashi devint son principal disciple.

Le 9 mars 1926, Mikao Usui meurt d’un accident vasculaire cérébral dans une ville appelée Fukuyama. Il avait 62 ans lors de sa disparition.

En février 1927, les étudiants d’Usui Sensei érigent un monument à sa mémoire, localisé près de sa tombe.